la philosophie de Ayawande

 

Ayawande est né de notre passion du sanpula. Au commencement nous nous sommes réunis avec nos cousins et nos frères natifs du hameau de Coswine pour former un groupe de musique traditionnelle kali'na. Notre leader vocal, Horsje Kajirale (Roger), faisait partie du groupe Ipakanamon de Yalimapo, une formation de sanpula aujourd'hui dissoute. Fort de cette expérience il est devenu notre leader vocal ; il nous guide avec talent.

 

L'ayawa est un grand arbre qui donne des graines qu'on utilise pour faire des colliers. Il a donné son nom au hammeau de Ayawande (qui s'écrit en kali'na : Ayawa unti), situé sur la crique Coswine, à 45 minutes en pirogue de la plage des Hattes à Yalimapo. Ce petit village existait déjà à la naissance des plus vieux d'entre nous. C'est ici, sur la commune de Awala-Yalimapo, qu'est né en juillet 2010 le groupe de sanpula AYAWANDE.

Ayawande est né de notre passion de la musique kali'na traditionnelle. Nous sommes fiers de vous offrir la musique et de vous faire danser au son de nos sanpula. 


Nous nous réunissons chaque semaine pour jouer ensemble, répéter et préparer les cérémonies à venir. Nous discutons des invitations qui nous sont lancées, des textes et images du site web, et l'avis de chaque chanteur est écouté ; toutes nos décisions sont prises collectivement. 


Ayawande c'est aussi une équipe triplement vainqueur des jeux kali'na, et aussi une équipe de foot, des artisans, menuisiers, guides-animateurs, conteurs, pêcheurs...

Pour découvrir et séjourner avec nous à Awala-Yalimapo, venez vous renseigner ici !

 

Notre objectif n'est pas de chercher à réveiller les consciences culturelles ou autre chose de compliqué... Nous souhaitons simplement faire vivre la musique kali'na, la partager à travers de beaux moments avec notre public. Nous encourageons bien sûr de tout coeur nos amis et nos frères, notamment les plus jeunes, à jouer du tambour, de la flûte, du kalawasi... Si nous faisons émerger des vocations de chanteurs parmi les jeunes, ou si nous incitons des anciens à se remettre à frapper leur tambour, nous en serons vraiment honorés. Mais notre but premier est d'abord de prendre plaisir à vous faire plaisir au son de nos sanpula. 
 

Nous sommes un groupe ouvert sur l'avenir et la diversité culturelle, et nous avons même un chanteur blanc parmi nous, car à nos yeux la musique n'a pas de limites sauf celle du respect, et la culture n'a pas de frontières sauf celle de l'imagination. Cette diversité nous donne notre force car nous sommes différents, complémentaires et solidaires entre nous. 

Le sanpula est une musique traditionnelle kali'na, cela ne veut pas dire que c'est une musique fossile figée dans le passé. C'est une musique qui évolue avec son temps et se modernise ; aujourd'hui, le lecteur-enregistreur mp3, l'internet, les images et audio numérique sont des outils indispensables pour travailler nos répétitions, pour savourer et faire vivre cette musique qui vient de nos entrailles et du fond des âges. Nous ne copions pas le passé, nous faisons vivre la musique  traditionnelle kali'na de 2011 qui résonne dans les nuits de Awala-Yalimapo à la force de nos sanpula wotopo... 

Nous nous inscrivons dans la tradition et la continuité musicale de formations comme Mutusi, mais aussi et surtout de Epi, du village de Galibi au Suriname. La plupart des morceaux que nous jouons ont été écrits par notre grand père, Orlando Yulawale, dit Portal, leader vocal du groupe Epi, qui nous encourage à chanter ses morceaux, dont nous modifions parfois les refrains avec son accord. Car la musique n'a pas de limites... 

Nous ne recevons aucune subvention et nos prestations sont gratuites. Nous avons des dépenses, parfois lourdes mais nous nous débrouillons par nous même et gardons notre liberté totale, d'action et de parole.  

Nous encourageons les parents à inscrire leurs enfants à l'école de musique "Yuwae" de Awala-Yalimapo, où les professeurs Yann Stjura et Raymond Malajuwara enseignent aux enfants et adolescents à chanter, danser, et jouer des instruments ; l'inscription est gratuite... Une très bonne initiative de la mairie de Awala-Yalimapo. 

Nous encourageons les autres groupes de Guyane et du Suriname, en particulier nos amis de Palana ponokon à Awala, à continuer et persévérer. Entre chanteurs et musiciens de différentes formations de sanpula, nous devons nous soutenir et nous encourager mutuellement, pour toujours progresser et donner le meilleur de nous même dans la passion du chant et du tambour kali'na.


Wale aye kama yasakalkon ! 


 

 

 

 

Les nuits calmes, il paraît que les vibrations de nos tambours s'entendent à plus de 3 kilomètres dans le village... 

C'est ainsi que nous voyons les choses.... 


 

 

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site