A nos amis qui nous soutiennent

Nous disons un grand merci du fond du coeur...

à nos épouses, parents, enfants, familles, qui nous encouragent et sont à nos côtés ; nos familles font tout pour nous aider et faciliter nos répétitions avec patience, lors de nos absences répétées... 

 

à Monsieur Michel Thérèse et Monsieur Daniel Wiliam, respectivement chefs coutumiers des villages de Awala et de Yalimapo, pour leur soutien et leurs encouragements publics réitérés. Alors que la critique est facile, les chefs, ouverts d'esprit et positifs, nous ont clairement exprimé leur appui et apprécient le son de nos tambours, cela nous fait chaud au coeur et nous donne confiance pour continuer

 

Aux photographes, cameramens et amis qui alimentent ce site, en particulier : Estelle Giovannini, Olivier Claessens, Gérald Migeon (SRA Guyane), Frédo Tiouka, Hervé Robineau, Carl Gipet, Sheryl Toka, Marc Auguste et Cédric Charles

 

à nos soutiens et supporters, la famille Ti Joseph de Kourou, toute la famille Kajirale, toute l'équipe de la rédaction de Oka Mag


à nos amis du groupe Palana ponokon de Yalimapo et leur leader Victor à qui nous souhaitons bon vent et de grands succès musicaux ; comme nous, ils sont partis de rien et en dépit des critiques, ils méritent vraiment de perdurer et de devenir un beau et grand groupe. Il savent qu'ils peuvent compter sur nous ! ...

à ceux qui nous conseillent, nous aident et nous donnent des avis éclairés pour nous permettre de progresser, en particulier notre ami Victor Kilinan.

à nos amis et correspondants qui répondent toujours avec professionnalisme et gentillesse à nos sollicitations : Philippe Aquila, Jean-Paul Fereira, Odile Renault-Lescure, Katia Kukawka, pami pilimoko, Jean & Franck Appolinaire.

 

 

 

A tous les danseurs qui chantent et qui manifestent leur joie devant nos tambours

vous nous donnez beaucoup de bonheur

 

C'est pour vous que nous jouons

 

 

************************************************

 

Ayawande déplore l'usage excessif de l'alcool. Etre bourré lors d'un concert empêche de bien apprécier la musique et de bien danser. Cela gêne les autre danseurs et perturbe les chanteurs. Merci aux organisateurs de contrôler l'usage de l'alcool, et de ne plus en servir aux personnes manifestement en état de grande ivresse. Consommez avec sagesse et modération ou ne buvez que du kasili !


 


 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site